Au secours, il y a une pénurie de tequila !

Voici venue la danse du citron énervé. Serait-ce bientôt la fin des teq paf ? Victime d'un succès grandissant depuis quelques décennies, l'alcool mexicain risque de subir une pénurie dès cette année. La conséquence première ? Le prix de ta tequila risque de flamber aussi vite qu'un B52. 

Tu mets la quantité de sel parfaite, un coup de langue, du citron vert pour éponger : la teq paf et devenue un véritable rituel de soirée. Les cocktails à base de tequila se sont également largement développés avec l'arrivée massive de barman mixologiste d'exception. Entre 1970 et 2000, la production de cet alcool mexicain a quand même été multipliée par 15. En dix ans, les exportations de tequila pure du Mexique vers les USA ont augmenté de 198%. On parle d'une croissance de plus de 9 milliards de dollars d'ici 2021. Et selon les analystes de l’IWSR, la consommation massive de tequila sera exponentielle. 

Le problème, c'est que la tequila est fabriquée à partir d'agave bleu, une plante qui n'atteint sa maturité qu'en 7 à 8 ans. Résultat, certains producteurs utilisent des plantes plus jeunes, mais elles produisent moins de tequila et surtout, il faut ensuite quand même attendre 8 ans pour qu'elles repoussent. Cette situation entraine également des vols de plantes. L'agence Reuters a expliqué qu'en 2011, 17,7 millions d’agaves bleus ont été plantés au Mexique pour produire de la tequila cet automne. Cette année, l’industrie devra débourser 42 millions de plantes pour tenter de répondre à la demande. Une folie quoi... Bref, si tu payes plus cher ton shoot de tequila, faudra pas t'étonner...

On vous le rappelle, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.