Le premier musée de France dédié au skateboard a ouvert tout près de Lyon

Disturb House Museum

C’est une grande première ! Depuis juillet, le premier musée entièrement dédié au skateboard a ouvert ses portes à Grigny. Au Disturb House Museum, on retrouve près de 500 planches réunies depuis une dizaine d’années par un collectionneur lyonnais.

Quand une passion se concrétise… Féru de skate et collectionneur de planches depuis une dizaine d’années, Dimitri Jourdan a réalisé son rêve : ouvrir le premier musée dédié au skateboard en France. C’est dans l’imposant sous-sol de sa maison de Grigny que ce Lyonnais a installé les quelques 500 planches de skate qu’il collectionne depuis près de 10 ans. Et son chez lui est une véritable caverne d’Ali Baba qui sent bon les années 90 : au milieu des planches datant des années 80 à aujourd’hui on retrouve aussi Super Nintendo, scooter vintage, casquettes Vans et bières Duff…

Une passion que Dimitri a vu naître en lui dès l’enfance, quand son père le descendait de la Croix-Rousse pour aller admirer les skateurs des Terreaux et du premier skatepark lyonnais situé sur le cours Charlemagne, avant que le quartier Confluence ne sorte de terre. Et depuis une dizaine d’années, ce dernier scrute les sites de revente en ligne comme Ebay pour dénicher des perles rares. À chaque fois qu’il part en vacances, Dimitri ramène une planche et il a même parcouru l’Europe, de Barcelone à la Suisse en passant par l’Allemagne et la Norvège pour rencontrer des collectionneurs.

Planches porno et skatepark géant de 100 m²

Au Disturb House Museum (le nom du musée), on retrouve ainsi de très nombreuses planches qui ont voyagé à travers l’Europe après avoir été récupérées dans les caves d’amateurs ou d’anciens skateurs qui ignoraient tout de leur réelle valeur. En 2019, le propriétaire du musée a même eu le privilège de rencontrer la légende américaine du skate Tony Hawk à Paris qui en a profité pour lui donner l’une de ses planches dédicacées afin qu’il l’ajoute à son projet de musée. Cette dernière trône aujourd’hui fièrement à l’entrée du Disturb House Museum.

Au programme : des planches mythiques, des planches customisées (avec notamment une série Andy Warhol et une planche hommage à Charlie Hebdo sortie par Cliché) et même des planches pornographiques dissimulées derrière un vieux rideau noir digne des vidéoclubs d’antan. Et la passion ne s’arrête pas là ! Après avoir accueilli plusieurs centaines de visiteurs lors des premiers mois d’exploitation du musée, le propriétaire des lieux souhaite organiser des expositions à thèmes, devenir prof de skateboard et même faire construire un skatepark de 100 m² avec une grosse rampe devant sa maison.


Disturb House Museum
144 avenue de la Colombe - Grigny
Du mardi au samedi  (dimanche et lundi sur RDV)
Tél. : 06 76 78 49 27
Entrée guidée 8 € (gratuit pour les -10 ans)
Site web - Facebook - Instagram


Source : 20 Minutes

Fin des articles