Lello, le restaurant italien molto delizioso du 3e

Pasta bianca revenues dans la meule de parmesan, plats (littéralement) truffés à gogo, ambiance italiana au top; Lello-l’Osteria nous a mis « Te Amo » dans la tête dès la première bouchée savourée. On vous en dit plus sur cette grandiose expérience papillaire.

« Lello ». Le nom donne envie de roucouler le « l » pour essayer d’imiter l’accent italien. Mais c’est véritablement ce qui est servi dans les assiettes qui nous a fait voyager dans les contrées italiennes grâce au talent et aux idées d’Antonello Cabras, chef et propriétaire de l’établissement qui porte nul autre que son surnom.

C’est en Angleterre que l’autodidacte a rencontré sa future associée et co-propriétaire de Lello, Pauline Liabeuf. Véritables vadrouilleurs, ils s’installent à Aix-en-Provence puis à Bruxelles, pour ensuite finir dans la capitale des gones, ville natale de Pauline où ils décident d’ouvrir un restaurant qui allait en faire baver plus d’un.

Ça fait maintenant 5 ans que la Dolce Vita a commencé pour Lello-l’Osteria dans le 3e, non loin de la gare Part-Dieu et à l’ouverture, « les gens faisaient la queue », témoigne Antonello. Après y avoir goûté, on serait capable de la faire aussi.

L’Italie au beau milieu de Lyon

Ce qui est frappant, à peine entré dans l’Osteria, c’est la déco italienne…on fleek. Petites tables pittoresques et fausses fenêtres à l’intérieur, linge blanc attaché, citations italiennes, gousse d’ails et petites tomates cerises dans le patio. Même avant de passer à à table, Lello nous transporte dans les chaleureuses maisons italiennes.

Et ce n’est pas l’accent chantant de l’aimable serveur qui va nous sortir du déni. Déjà sous le charme, on opte pour la formule « 4 plats » de l’Osteria à 37 € qui comprend une entrée, « l’antipasti », deux plats, le « primi » et le « secondi », et le dessert appelé « dolci ». En sachant qu’il est possible de réduire les mets, en choissant la formule « 3 plats » à 32 € (antispasti ou primi + secondi et dolci) ou « 2 plats » (antipasti ou primi + secondi ou primi ou secondi + dolci) à 27 €.

Cuisine italienne revisitée

Le menu de Lello L’osteria change tous les jours, en fonction des saisons, de la disponibilités des produits, qu’Antonello préfère frais et locaux pour les fruits et les légumes. Le soir du test, on a dégusté des tentacules d’encornets à la purée de pomme de terre en antipasti. Une délicieuse mis en bouche, cuite à la perfection, qui a donné le ton culinaire du repas.

En premier plat, la pasta bianca aux cèpes a révolutionné notre concept de comfort food. C’est l’un des indémodables de Lello qui l’a fait connaître. Les tagliatelles sont revenues dans une meule de parmesan, une fois cuites. Le parfum, lui, change régulièrement, et le cèpe était de saison et explosif en bouche.

Le reste du repas est une succession de pépites culinaires italiennes. Le genre de repas que l’on n’oublie pas et qui fait soupirer d’aise l’estomac. Lello est aussi renversant que sa réputation le dit.

Que ce soit avec la canette au vin rouge, au balsamique et à la truffe, les raviolis "maltagiatos" farcis à la truffe accompagnées d’une sauce à la courge ou encore la surprenante panacotta caramel-verveine en dessert.

Lello-Cantina, la petite soeur canon

Lello-l’Osteria n’est pas enfant unique. La Cantina a ouvert en avril 2016. Le midi, elle sert donc de cantine, comme son nom l’indique, mais le soir, elle propose de découvrir une Italie plus traditionnelle que l’Osteria en mettent une région en valeur, avec une sélection de produits et de vins. En ce moment c’est le Piemont qui est à l’honneur.

Véritable « machine à projets », Antonello est aussi consultant pour certains hôtels. Aucun troisième bout de chou culinaire n’est au programme pour l’instant, mais il ne se ferme pas pour autant à cette alléchante idée pour le futur.


Lello
231 rue Paul Bert - Lyon 3e
Lundi et mardi midi - du mercredi au vendredi midi et soir
Tel. : 09 72 55 38 74

Site web