Une exposition gratuite retrace la belle époque où Lyon était la capitale du rock

© Jean-Paul Bajard

N’aies pas peur de ressortir ton perfecto en cuir et tes lunettes noires. À la fin des années 70/début 80's, Lyon était considérée comme la capitale française du rock. L’indépendant, l’intrépide, l’authentique rock’n’roll. Pour retracer cette époque faste, la bibliothèque de la Part-Dieu accueille une exposition gratuite jusqu’au 21 septembre.


ROCK’N’ROLL ! Depuis ce mercredi et jusqu’au 21 septembre prochain, la bibliothèque municipale de Lyon accueille une grande exposition retraçant la belle époque où Lyon était une ville de rock. Entre salles de concerts bondées, radios pirates et groupes alternatifs, la capitale des Gaules a longtemps attiré bien des regards avec une offre pléthorique et authentique. Un rayonnement qui a atteint son paroxysme avec une Une du journal Libération proclamant Lyon au rang de « capitale du rock ».

« Il y'avait des salles de concert à Lyon comme le Rock'n'Roll Mobs qui faisait pratiquement un concert par soir pendant des mois, avec notamment un grand concert à Fourvière, explique Benoit Galichet, l’un des commissaires de l’exposition, pour Radio Scoop. Tout ça c'était absolument énorme dans une ville qui était complètement déserte de rock quelque années avant. Lorsque Libération a sorti son fameux numéro avec ce titre très fort, ça a obligé les journalistes parisiens à descendre à Lyon pour voir ce qui s'y passait ».

Une exposition gratuite et ouverte à tous

Totalement gratuite, l’exposition reviendra sur la période faste, et assez méconnue, du rock lyonnais, qui a notamment vu émerger des groupes comme Ganafoul, Factory, Starshooter, Marie et les Garçons, Electric Callas ou encore Carte de Séjour. Passionnés de rock, de l’époque des 70’s ou même chauvin comme tout bon Lyonnais qui se respecte, vous en aurez quoiqu’il en soit pour votre grade.

Sobrement intitulée « Lyon capitale du rock 1978 - 1983 », l’exposition offre photos, reproductions, documents d'époque, projections. En parallèle, l'exposition propose également des rencontres, concerts, showcases et soirée avec de nombreux témoins de cette époque révolue qui accompagnent les commissaires sur certaines visites guidées. Les thèmes abordés : la bataille pour les salles de rock, les groupes lyonnais et radios, disquaires et fanzines.


Lyon capitale du rock 1978 - 1983 @ Bibliothèque municipale de Lyon

30 boulevard Vivier-Merle - Lyon 3e

Jusqu’au 21 septembre

Du mardi au vendredi de 10h à 19h - samedi de 10h à 18h (du 9/07 au 24/08 : du mardi au samedi de 9h à 15h - 13h le samedi)

Plus d’infos

Fin des articles