Street-art : un musée éphémère à ciel ouvert dans les pentes de la Croix-Rousse

Lylieyes - https://www.instagram.com/lylieyes/

Avec la fermeture des musées depuis plus d’un an, la ville devient le nouveau terrain de jeu des artistes. À Lyon, dans les pentes de la Croix-Rousse, sept street-artistes ont collaboré pour créer Murséum, un musée éphémère à ciel ouvert sur les murs de la ville.

On le sait déjà depuis un moment : Lyon fait partie des villes les plus avant-gardistes et hyper-actives en matière de street-art. Outre les associations qui font la promotion de l’art urbain au quotidien (Zoo Art Show, Superposition ou encore Mur69), la ville compte de très nombreux street-artistes en son sein. Et avec un terrain de jeu comme Lyon, il n’est pas rare de tomber sur des oeuvres magnifiques au détour d’une ruelle.

Alors que les musées restent désespérément clos depuis bien trop longtemps à cause de l’épidémie de Covid-19, 7 artistes locaux (Masha, Barclay du Bon Pasteur, Boun.ka, Jalb, S.e.d.l.e.x, Lo Stencil et The end of animals) ont décidé de collaborer pour créer un musée du street-art à ciel ouvert sur les murs des pentes de la Croix-Rousse. Ce projet baptisé Murséum a pour but de rendre l’art urbain accessible à tous avec la présence de cartels d’explications placées sous chaque oeuvre, à la manière d’un musée (et le clin d’oeil n’est absolument pas involontaire…).

© Lylieyes


Une exposition éphémère qui pourrait en inspirer d’autres

Au total, une douzaine d’œuvres « officielles » est visible sur les murs qui jonchent le parcours. On dit « officielles » car d’autres réalisations ont été collées tout autour pour agrémenter ce circuit artistique. Et mieux vaut en profiter rapidement car les murs peuvent être repeints à tout moment, dans plusieurs mois comme d’ici quelques semaines.


© Lylieyes

Si le format plaît, la bande d’artistes projette de reproduire l’évènement dans d’autres quartiers de la ville, toujours dans l’objectif de faire sortir les Lyonnais de chez eux en ces temps compliqués et de pouvoir leur faire profiter des plaisirs d’un musée malgré leur fermeture...

Les oeuvres sont exposées : 

  • Rue des Vauzelles (au croisement de la rue de Crimée)
  • Rue de Crimée
  • Rue Jean-Baptiste Say
  • Rue Neyret (sous les arcades)
  • Passage Mermet

Fin des articles