Faire une sieste, la nouvelle solution miracle pour se remettre d'une teuf

C’est officiel. De Tokyo à San Francisco en passant par Berlin, Paris, Londres, New York… Le monde entier est sur le cul. Après des années de recherche, des scientifiques peuvent désormais répondre haut et fort à la question que tout le monde se pose tout bas.


Oui, faire la sieste après une teuf serait réparateur pour le corps et l’esprit. Problème : ça se déchaîne toute la night, ça prend de la neige plein la tronche même en été et quand la soirée est finie, ça tremble des jambes ? Une seule solution : la sieste post-apocalyptique.

Ça leur aura pris plusieurs années. Affectés auprès du public de Coachella, les scientifiques du High Institute of Human Nature de Westchester se sont penchés sur le cas de centaines de teufeurs. Un constat général se fait vite dans les rangs de l’équipe : faire la fête pendant des heures est extrêmement fatiguant pour le corps. Ajouté à la consommation de burgers, bières, vodkas Red Bull et quelques mélanges chimiques, le tout ne fait pas bon ménage ; les séquelles laissés au corps sont parfois irréversibles.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Agata (@beascientist_) le

De test en test sur leurs cobayes en descente dans des conditions drastiques, les chercheurs sont allés jusqu’à l’épuisement de leurs victimes pour se faire une idée. Café, Monster, tequila, fireball, stimulants, cocaïne, speedcore à 120 dB… Tous ont prouvé leur efficacité. Mais le must, c’est la sieste. Immergés dans des pièces obscures appelées "chambres" dans lesquelles des lits sont présents, les volontaires se sont prêtés au jeu du sommeil après la fête. La conclusion est sans équivoque : ça marche. « C’est comme si on revivait, explique Justin, jeune cobaye de 23 ans. On ferme les yeux, on se détend et on s’endort. Au réveil, on ne souffre plus ou beaucoup moins. Je n’aurais jamais cru que c’était aussi simple»

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Body Feels (@body_feels) le

« Les sujets ont été minutieusement observés, affirme le Dr. Langdon, superviseur de la recherche. Chacun a reçu un traitement différent et, après plusieurs essais, les résultats ont montré que le sommeil avait une efficacité nettement supérieure à la moyenne. Nous avons développé cette hypothèse en la reproduisant sur un plus grand nombre de personnes. » Les essais sont concluants d’année en année, jusqu’à ce que la recherche finisse par arriver à un seul résultat : « Oui, dormir aide grandement au rétablissement du corps et du cerveau. La sieste permet d'atteindre cet état, et fonctionne généralement mieux si on la fait vers 6h ou 7h du matin, après être rentré de soirée. Pour l’instant, il n’y a rien de mieux : le rêve après la rave»

Fin des articles