#ProudBoys : la communauté gay trolle en beauté les suprémacistes blancs américains

  • Chloe D
  • Société
  • Publié le 6 Octobre 2020 à 18h00

Une fois n'est pas coutume, Trump a encore fait des siennes. La semaine dernière, le Président des États-Unis a publiquement refusé de comdamner les milices de droite et notament les Proud Boys, une organisation néo-fasciste. Autant vous dire que la pilule est loin d'être passée. 

L'histoire commence la semaine dernière, lors du 1er débat électoral des présidentielles américaine. Joe Biden demande explicitement à Trump de condamner les milices de droite, et notamment les Proud Boys, une organisation néo-fasciste. Naturellement, Trump a préféré les encenser en s'adressant directement à eux : « Proud Boys, stand back and stand by » (« Proud Boys, restez en retrait et attendez »). Ce petit coup de projecteur et ce refus net de condamner ces mouvements aux idéaux violents et racistes ont provoqué le meilleur troll de cette année 2020

L'indignement a été général et le sujet a vite été viralisé par la communauté LGBT qui n'a pas chômé pour ridiculiser ce groupe masculiniste-suprémaciste et l'exposer à travers le monde.

L'idée de génie ? S'approprier le #ProudBoys sur Twitter en postant des photos "gays" : famille gay, hommes en train de s'embrasser, de se tenir la main, demande en mariage… bref, que du love. Le mouvement a tellement pris d'ampleur que les quelques commentaires haineux des suprémacistes blancs ont été noyés dans les messages de soutien et d'amour.   

Il semblerait que ce soit George Takey, l’acteur américain de Star Trek et militant des droits LGBT qui ait eu l'idée de ce magnifique troll, en encourageant sa communauté à poster du contenu gay pour soutenir le mouvement et clamer leur fierté d'être gay

Traduction (globale) : "Et si des gays prenaient des photos d'eux-mêmes en train de s'embrasser ou de faire des choses très gay, avec #ProudBoys. Je parie que ça les dérangerait beaucoup."

Il a d'ailleurs posté une photo de lui et son mari, likée plus de 100 000 fois :

S'en est suivi un déferlement de messages et photos d’amour et de fierté gay. Le mouvement a été suivi à travers le monde, notamment par l'Armée canadienne et quelques célébrités : un véritable appel à l'amour. 

Aimez-vous.

Fin des articles