Guide de la gueule de bois au bureau

Vendredi matin, 9h, tu arrives au bureau, lunettes noires sur le nez. Tu essaies de ne pas le montrer mais la veille le sheitan est entré dans ton corps, et aujourd’hui tu souffres. Si comme nous tu es actuellement en gueule de bois au bureau, suis nos conseils pour survivre à cette épreuve laborieuse. Tu n’en ressortiras que grandi.


1.
Tu as le droit de te réveiller en retard si tu t’es couché vraiment bourré, mais arrange-toi malgré tout pour partir de chez toi 5 minutes en avance afin d’avoir le temps de réaliser le fameux walk of shame jusqu’à la boulangerie la plus proche. Là, friand au fromage et fougasse aux olives sont tes meilleurs alliés pour affronter la journée qui t’attend.

2. Ne lésine pas sur l’hygiène. Déconne pas, que tu décides ou non de jouer la carte de la franchise avec tes collègues, et que tu les portes dans ton cœur ou non, ils ne méritent pas ton haleine putride toute la sainte journée.

3. Installe-toi à côté de ton collègue le plus drôle et la journée passera en un clin d’œil. Si en plus vous arrivez à vous caler dans un coin planqué du bureau, tu pourras même fermer les yeux quelques minutes.

4. Fixe-toi des objectifs. Tu ne les tiendras sûrement pas mais c’est pas grave, au moins tu auras essayé, et la journée passera plus vite. Crois-en quelqu’un qui est sur l’écriture du même article depuis ce matin.

5. C’est la base mais bois beaucoup d’eau. Beaucoup. Même si tu vas devoir te lever pour pisser toutes les heures et que te voir tituber risque de mettre la puce à l’oreille de tes collègues sobres, tu iras mieux après. + 50 points de vie si tu rajoutes un citrate de bétaïne.

6. Fais profil bas. Rien n’est plus grillé que quelqu’un qui rit à toutes les blagues pas drôles de l’open space, qui fredonne "Wannabe" parce qu’il l’a en tête depuis le dancefloor de la veille au soir, qui est complètement à côté de la plaque et qui ronfle sur son clavier.

7. Déjeune, mais pas trop. Je sais que tu n’as qu’une envie, celle de te faire un burger dégoulinant de gras, mais fais-nous confiance et opte pour quelque chose de sain et qui fera du bien à ton estomac tout barbouillé auquel tu as fait tant de misères la veille : tu lui dois bien ça. Le pauvre.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FRAICHES (@fraiches) le

8. Fais une micro-sieste dès que possible : sur le canap', dans les chiottes, dans le studio photo ou derrière la plante verte… Quelques minutes suffisent à reposer ton cerveau, et devraient te faire gagner en efficacité.

9. Celle-ci elle est filou mais je te la donne quand même : file au supermarché du coin et achète du pain et des avocats, assez pour toi et pour tous tes collègues. De retour au bureau, prépare des avocado toasts pour toute la compagnie, ça occupe bien sans demander d’utiliser trop son cerveau et avec ça tu es tranquille pendant une bonne heure.

10. Vois le bon côté des choses : tu as passé une bonne soirée, chaque minute qui passe te rapproche un peu plus de l’heure d’aller te coucher, et puis tu pourrais être, je sais pas, dans un pays en famine, en guerre ou en prison, à la place ce n’est rien d’autre qu’une petite gueule de bois, demain on n’en parlera plus. Tu peux aussi penser à toutes les autres personnes dans le monde qui doivent être en train de travailler en gueule de bois en ce moment même, tu te sentiras moins seul, ça réconforte.

11. Propose à ton rédacteur en chef un article sur la gueule de bois au bureau pour passer ta journée dessus et qu’on te laisse tranquille. Et bon courage.

Fin des articles