Vignette obligatoire à Lille pour circuler au prochain pic de pollution !

Suite à une réunion de travail qui a eu lieu ce matin, la préfecture et la Métropole de Lille (MEL), ont pris la décision de mettre en place la circulation différenciée sur la base des vignettes Crit’Air, sur un périmètre restreint pour commencer.


Déjà obligatoire à Paris et Grenoble, cette fameuse vignette différencie les véhicules en fonction de leur niveau de pollution avec une notation de 0 à 5. Lyon et sa région adopteront ce dispositif dès l’automne. Douze communes de la métropole passeront en circulation différenciée lors des prochaines alertes pollution. Attention, c’est avec une grande désolation que nous vous annonçons que sans pastille Crit’Air adaptée, il vous sera interdit de circuler en voiture sur la zone concernée…

A ce jour plus de 2 automobilistes sur 3 de la métropole n’ont toujours pas de vignettes Crit’Air et 25 % des personnes équipées ont des vignettes 4 et 5 (les plus polluants et soumis à restriction ou interdiction). Le dispositif concernera douze communes de la métropole (Hellemmes, Lambersart, Lezennes, Lille, Lomme, La Madeleine, Marcq-en-Barœul, Marquette-lez-Lille, Mons-en-Barœul, Ronchin, Saint-André-lez-Lille et Sequedin en dehors des axes routiers A1,A22,A25,N227 et D652) qui verront la mise en place obligatoire d’une circulation différenciée.

L’objectif est de générer une prise de conscience collective. Nos amis les Belges sont de bons élèves, contrairement à nous Nordistes qui sommes à la traîne. Sans vignette, il ne sera pas possible de circuler dans la zone concernée pendant toute la durée de l’alerte au risque de s’exposer à une amende de 68 euros… Seront autorisés à circuler lors des alertes pollution sur le périmètre des douze communes : les voitures, véhicules utilitaires légers, deux roues, tricycles et quadricycles à moteur disposant d’un certificat Crit’Air : 0,1,2,3 ou entrant dans une catégorie de véhicule bénéficiant d’une dérogation.

Commander sa vignette