Lille pourrait être la première ville de France à rouvrir ses musées aux visiteurs

Office de tourisme de Lille

Martine Aubry et la ville de Lille sont volontaires pour devenir une ville test et sauver la Culture ! Le principe ? Proposer 3 musées à la réouverture avec un protocole strict afin de reproduire cela, si succès il y a, à l'échelle nationale. 

Martine Aubry, maire de Lille, vient d’adresser un courrier à Roselyne Bachelot afin de tester dans les musées gérés par la ville, un nouveau protocole sanitaire et permettre la réouverture des établissements culturels. La Ville de Lille propose de mettre en place des conditions sanitaires optimales, des horaires de visite décalés, des flux distincts de visiteurs et un logiciel de réservation en ligne afin de permettre leur réouverture au public dans les meilleurs délais.

Un protocole expérimental unique en France

 La Ville propose de pouvoir tester ce protocole en lien avec un groupe de suivi rassemblant les services de l’Etat, les autorités sanitaires et le corps médical, pour vérifier sa viabilité et permettre sa réplicabilité à l’échelle nationale

De nombreux musées ou espaces d'exposition

La métropole Lilloise est riche de nombreux musées ou espaces d’exposition municipaux : le Palais des Beaux-Arts, l'Hospice Comtesse, le Tripo, la Piscine, le Musée d'Histoire Naturelle, les Maisons Folies et on en passe... Une politique active de présence auprès des publics a été mise en place durant la fermeture : expositions numériques, conférences en ligne, mais aussi interventions des médiateurs directement auprès des élèves dans les classes. Martine Aubry propose 3 spots pour le test : le PBA, le Tripo et le Musée d'Histoire Naturelle.

Aujourd'hui, la Culture fait partie des gros manques que ressentent les Français dans leur quotidien. D'ailleurs, si tout va bien, le Tripostal devrait accueillir l'expo Colors en avril ! Et on a très très hâte. 

Fin des articles