Une île grecque prête à payer 500 € par mois celui qui voudra bien y vivre

Non, ce n’est pas une blague. Pour lutter contre la dégringolade de sa population, l’île grecque d’Anticythère est prête à payer TOUT le monde, ou N’IMPORTE QUI qui voudrait bien y poser ses bagages.


Il y a quand même quelques critères, faut pas rêver : les familles de plus de trois enfants seront accueillies à bras ouverts et chèques à la main pour prendre quartier sur l’île d’Anticythère. Située entre la Crète et Cythère, l’île ne compte que… 24 habitants et peut-être deux ou trois supplémentaires en période estivale.


Tout pour plaire

Il y a Internet, l’électricité, l’eau courante, un climat et des spots paradisiaques, mais Anticythère manque cruellement de denrées alimentaires. De plus, l’île n’a que très peu de maçons, boulangers, pêcheurs, ou éleveurs… Elle est donc à la recherche d’une nouvelle dynamique, quitte à loger et nourrir les âmes charitables qui accepteront de s’y installer.

Alors, si on plaquait tout pour se reconvertir en pêcheurs tous frais payés ?

Fin des articles