Pourquoi on ne devrait jamais recouvrir les toilettes avec du papier

On l’a toutes déjà fait. Face à des toilettes plus populaires que sélectives, on se dit que la meilleure solution est de créer une barrière entre nous et ceux d’avant. Nous voilà donc activées à former un joli chemin de PQ sur la lunette pour notre arrière-train délicat, non sans une certaine fierté devant notre œuvre. Et pourtant… Cette astuce qu’on se refile de mère en fille pourrait bien être la pire idée qu’on ait jamais eue.

 

Des chercheurs affirment qu’en recouvrant la lunette de papier toilette, on crée en réalité un environnement bien pire pour nos petites fesses ! Ce qui nous apparaît comme une barrière logique constitue en fait un nid douillet à bactéries. Quoi ? Impossible ! Mais pourquoi ? L’explication est toute simple.

La matière et la forme de la lunette des toilettes ont été étudiées pour limiter au maximum les germes. Sa surface lisse et froide ne permet pas aux bêbêtes de s’accrocher ni de proliférer bien au chaud. Du coup, les études démontrent assez facilement que les toilettes (même publiques) sont en fait bien plus propres que notre évier ou notre ordinateur. Eurk.

Du côté du papier toilette par contre, ce n’est pas la même histoire... Souvent aux premières loges de la chasse d’eau (véritable feu d’artifices de bactéries) il regorge de germes bien dégueu. Et on est tous au fait de son « pouvoir absorbant », qui n’arrange rien à la situation… Sauf pour les microbes ! 

Du coup si même nos meilleures astuces hygiène sont en fait de très mauvaises idées, quelles sont les bonnes ? Eh bien on peut toujours faire léviter notre popotin au-dessus de la cuvette (résultat : zéro bactérie et des cuisses bien fermes) ou utiliser les ingénieux Pisse-Debout. Et pour garder son PQ bien rose, bien propre ? Eh bien on ferme l’abattant avant de tirer la chasse ! Double peine pour ces messieurs mais double merci de notre booty.