Les fresques érotiques qui colorent la ville

  • Jehanne
  • Société
  • Publié le 11 Avril 2018 à 16h26

Depuis quelques mois, ici et là, apparaissent des fresques plutôt osées dans la capitale. Petit tour des sexes muraux bruxellois...

A chaque nouvelle découverte, c'est l'émoi. Ue pénis géant, une pénétration qui fait mouche, un anus majestueux, des scènes de masturbation... Bruxelles devient une ville de plus en plus sexuelle. Certains s'offusquent, d'autres adorent. Quoi qu'il en soit, le paysage urbain a véritablement évolué au cours des derniers mois. C'est bien simple, maintenant, on ne dit plus "rdv près de la friterie de la barrière" mais bien "rdv sous la bite géante". Finalement, on se fait à tout, non?

En 2013, une fresque de femme s'adonnant au plaisir solitaire apparaît sur un mur de la place Stéphanie. 

street art

Un peu plus tard, voilà qu'un homme nu s’affiche à l’angle de l’avenue de la Porte de Hal et de la rue Fontainas. C'est l’œuvre du célèbre artiste français Bonom, de son vrai nom Vincent Glowinski.

#bonom #streetart_daily #tv_streetart #bruxelles #urbanart #streetart #comtemporaryart

Une publication partagée par Olivier (@olivetruxi) le

Pendant ce temps-là, rue des Poissonniers, un mur voir naître une scène de pénétration sans équivoque. Malheureusement, le propriétaire a fait repeindre la façade. Tristesse. 

bruxelles street art porno

Un beau matin de septembre 2016, les Saint-Gillois se réveillent face à un pénis géant. Les autorités prévoient alors d'effacer la chose mais les citoyens se lèvent en masse pour défendre leur zizi (ouioui). Le groupe Touche pas à mon zizi voit le jour, la résistance est née. Le pénis est resté, ouf.

bruxelles zizi street art

Et voilà que quelques jours plus tard, un anus géant apparaît en haut d’un immeuble du quai de la Houille, près de la place Sainte-Catherine. Zizi s'est fait un copain, c'est bien.

En face de notre cher zizi, un an plus tard, on découvre un sexe féminin en plein séance de masturbation. Un pied de nez à notre ami? Un autre vagin éphémère vient faire de l’œil à zizi en 2017, juste en face de lui. Décidément.

bruxelles femme porno street art

Enfin, en mars 2018, une nouvelle fresque érotique a fait son apparition dans le centre de Bruxelles, rue du Marché aux Porcs, dévoilant une femme nue allongée tête en bas.

On a hâte de découvrir la suite de la série!

Fin des articles