Amener son chien au travail, la nouvelle tendance bien-être

Londres, New York, Bruxelles, Paris, le Pets At Work (PAW), c’est LA nouvelle tendance de la rentrée pour les start-ups branchées. Zoom sur un phénomène dont les bienfaits sont scientifiquement prouvés.


Eeeeeh oui ! Exit la cravate serrée et les bureaux de 6 m2, bonjour le col de chemise ouvert, les parties de babyfoot et les open space végétalisés. L’heure est au bien-être, partout, tout le temps et même sur son lieu de travail. C’est dans cette logique que de nombreuses entreprises, dont beaucoup de PME et de start-ups émergeantes, autorisent désormais leurs employés à venir accompagnés… de leurs toutous !


L'avis de l'expert

Nous avons demandé l’avis de Thierry Bédossa, vétérinaire : « Le mouvement Pets At Work a été lancé il y a quelques années par les grosses compagnies fabricantes de nourriture pour chiens et s’est repandu comme une traînée de poudre dans l’ensemble du monde entrepreneurial suite à une série d’études étayant que les personnes se sentent plus heureuses au travail lorsqu’elles sont à proximité des animaux de compagnie. » Et bonne nouvelle ! La loi laisse une entière liberté aux entreprises du privé d’accepter ou non la présence de nos amis à quatre pattes.

Pour notre expert, les allergies seraient d'ailleurs un faux prétexte de refus : « Je ne suis pas allergologue, mais nous sommes exposés à une telle quantité d’allergènes dans ce qu’on avale, ce qu’on respire et ce qu’on touche, que la part contenue sur la salive ou les poils d’un animal me paraît infime. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par My name is LEGO (@legothechow) le


En pratique

Pour savoir comment la présence d'un animal se déroule dans la pratique, on est allé à la rencontre de Louis, jeune employé d'une start-up bien connue de livraison de repas à domicile : « Je travaille dans un open space avec une cinquantaine de personnes et je voulais emmener Igor, mon teckel nain. J’ai demandé si c’était possible et tout le monde était ok. Les gens s’y sont réellement attachés et quand il m’arrive de ne pas l’amener, on me demande où il est. Le bilan est hyper positif, j’ai même un collègue qui avait peur des chiens et qui maintenant ne les craint (presque) plus. »

Quant à la question de savoir ce qu'Igor apporte à l'entreprise, Louis nous répond : « Lorsque quelqu’un sonne à la porte, il aboie un coup, ça a l’avantage de prévenir deux fois plutôt qu’une (rire). »

Igor


Et au Bonbon on en pense quoi ?

Selon un sondage effectué par… moi même, une grande majorité sinon la totalité (si l’on part du principe que "qui ne dit mot consent") de l’open space serait favorable à la présence d’un animal dans les bureaux. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par CCE Organisation LIFESTYLE (@cceorganisationlifestyle) le

À en croire le succès du site Emprunte Mon Toutou, qui met en relation les particuliers pour de la garde de chien gratuite, 8400 Parisiens souhaiteraient qu’un chien entre dans leur vie.

En plus d’être un anti-stress avéré, le chien rapproche et donne un prétexte pour échanger, ce qui est non négligeable lorsqu'une entreprise souhaite fédérer. Les animaux doperaient même la créativité et la productivité…