A l'Anticafé, on y paie juste le temps passé !

"Le temps, c'est de l'argent" ! C'est le concept clé de cet espace de coworking situé à deux pas de la Place Pey-Berland. Sur place, on ne paie pas ses consos mais on paie le temps passé. Pensé comme un véritable lieu de vie, on y trouve tout l'essentiel pour créer, jouer, goûter, travailler ou même chiller. 

Le concept est tout-droit venu d'Europe de l'Est. L'objectif ? Créer un lieu de vie social hybride dans lequel on ne paie pas ses consommations mais le temps passé. Et s'il a fait fureur dans la capitale, à Lyon, Aix-en-Provence et Rome, c'est dans la belle-endormie et plus précisément dans l'ancien skate-shop, rue Duffour-Dubergier qu'il a pris place depuis l'été dernier.

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, l'Anticafé est bien un café. Ce qui le distingue des autres ? Son fonctionnement tarifaire. Là-bas, les consommations sont all-inclusive et illimitées. Ce que l'on paie, c'est le temps passé à l'intérieur du lieu. 

A mi-chemin entre le salon, le café traditionnel, et l’espace de coworking

Sur place, plusieurs possibilités s'offrent à nous. Passer une heure en speed pour son café du matin, dédier une matinée à une réunion ponctuelle ou bien s'installer la journée entière pour travailler et éviter les satanées tentations que notre chez-nous implique. L'heure passée coûte 5 euros.

Ensuite, le client paie à la minute. C'est là où le concept prend tout son sens. Il reviendra moins cher pour un indépendant un quête d'un lieu où travailler de venir à l'Antifafé, que de s'installer dans un café lambda et de se laisser tenter par un café, puis une viennoiserie, un petit jus d'oranges pressé et une salade fraîche pour déjeuner en speed le midi. 

En moyenne, les tarifs de l'Anticafé oscillent entre 5e et 24€ la journée, avec une possibilité à 240e pour le mois. Certains statuts bénéficient de ristournes : étudiants, demandeurs d'emploi, associations et détenteurs de la carte membre.



Boissons homemade et gourmandises en libre service 

Lorsqu'on entre dans l'Anticafé, on se sent comme à la maison, et mieux encore ! Le cadre est chaleureux, les murs sont colorés, on se laisse enivrer par l'odeur de café qui règne et les bocaux de sucreries en libre-service nous font de l'oeil.

Le petit comptoir qui borde le bar a de quoi nous faire fondre. Les férus de sucré se jetteront sur les madeleines, les boudoirs, les brioches ou encore les langues de chats qui nous replongent des années en arrière. Tandis que les amateurs de salé s'essaieront aux crudités. Côté boissons, on opte pour l'orangeade homemade, les incontournables sirops Monin ou les traditionnelles boissons chaudes : thé, café, chocolat.

Le nouveau refuge des "sans bureaux fixe"

Et si l'Anticafé dispose de toutes les victuailles nécessaires pour nous faire craquer, il est indéniable que son environnement attire. Dans ses 90 mètres carrés cosy, lumineux et conviviaux, on retrouve une bibliothèque pour s'accorder une parenthèse de lecture et des jeux de société pour finir la journée en beauté. En créant un univers aussi friendly, l'Anticafé joue la carte de la familiarité. Et tout ce qu'on lui souhaite, c'est du succès.

Le working café peut accueillir jusqu'à 50 personnes assises, dispose d'une salle de réunion pour 25 personnes et d'une deuxième plus restreinte pour 10 à 12 personnes. Il est également possible de le privatiser pour un évènement de 50 personnes maximum.

Anticafé
11 rue Duffour Dubergier, Bordeaux
05 57 83 67 02
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 21h30
Ouvert le samedi et dimanche de 9h à 20h30
http://www.anticafe.eu/