VIDÉO : Histoire d'amour entre un skateur au Louvre et une danseuse classique à Orsay

Un peu de beauté pour les yeux et pour le cœur en ces temps moroses ne fait de mal à personne. Pour la première fois dans une vidéo, les musées de Paris ouvrent leurs portes à un skateur et une danseuse classique pour un voyage amoureux féérique.

La beauté du patrimoine français est totalement dévoilée ici sur un fond musical de Max Richter, musicien et compositeur germano-britannique de musiques classique et électronique. Une histoire d'amour contemporaine dans un Paris féérique et un voyage exclusif dans des monuments entièrement vides.


Une envolée poétique

On se laisse emporter par une chorégraphie visuelle soigneusement orchestrée où, pour la première fois, tout comme la danse, le skateboard s’élèverait au rang d’art chorégraphique moderne. L’union de deux corps en mouvement, ou la rencontre amoureuse entre la scène et la rue.

Pour mettre en scène ce concept original, les deux jeunes réalisateurs français Tristan Helias et Marin Troude ont obtenu le soutien du Musée d’Orsay et du Centre des Monuments Nationaux :

« En filmant la danse classique et le skateboard avec une approche moderne, nous souhaitions sublimer les œuvres d’art, ouvrir les portes des musées au street art et rendre la culture plus accessible à tous. » 

Fin des articles