Le patch, nouveau moyen pour soulager nos migraines ?

6 à 7 millions de migraineux en France, un chiffre à nous faire tourner la tête… Au 19e congrès de la société internationale de la migraine qui vient de se dérouler à Dublin, la firme Theranova a présenté un tout nouveau procédé contre les migraines incessantes : le patch.

La migraine, situation très handicapante, nous pousse dans certains cas à nous enfermer, dans le noir avec bouchons d’oreilles, masque de nuit et compagnie… Cette affection neurologique concerne malheureusement plus de 12% de la population active, ce qui -on le comprend bien- rend compliquée la méthode de l’inuit. Dans l’incapacité de se soulager, la seule option qui se présente donc aux migraineux reste d’ingérer des médicaments.

La firme israélienne Theranova a décidé, pour combler cette lacune pharmaceutique, de créer un dispositif non-médicamenteux qui pourrait s’avérer aussi efficace que les méthodes déjà connues.

Une neurostimulation électrique transcutanée

Le dispositif de Theranova s’intitule Nerivio Migra. Tout repose sur le principe de l’électrothérapie ; court-circuitant les messages douloureux au niveau de la moelle épinière, Nerivio Migra empêche la douleur d’atteindre le cerveau à l’aide de son patch muni d’électrodes. Pour ce faire, le patient qui sent la crise de migraine arriver n’a qu’à se coller le patch sur le bras, et attendre 30 à 45 minutes avant de l’enlever. Directement piloté par une application sur smartphone, ce dispositif s’applique en auto-utilisation.

Des résultats encourageants

Pour cette nouvelle étude, Theranova a suivi plus de 200 migraineux aux Etats-Unis et en Israël. 70% des patients disent avoir été soulagés, 2h après le traitement. Des chiffres très encourageants pour ce dispositif qui vient d’être validé par la Food and drug administration et qui devrait être distribué sur le marché pharmaceutique américain dès 2020.

Source : Sciences et Avenir

Fin des articles