Investissement : est-ce rentable d'acheter un parking à Bordeaux ?

  • La Rédac'
  • News
  • Publié le 21 Avril 2021 à 09h29
Ilias_Katsouras

Parce que les prix de l'immobilier explosent à Bordeaux, certains se rapatrient sur l'achat de parkings, pour de la location. Un investissement intéressant où le rendement peut être important selon la ville d'acquisition. Seulement voilà, après la dernière étude publiée par SeLoger.com, Bordeaux ne figure pas parmi les métropoles de l'hexagone les plus avantageuses. Explications. 

À l'heure où les biens immobiliers sont de moins en moins accessibles, l'alternative du "parking" en location revient souvent sur le tapis. Ticket d’entrée abordable, frais d’entretien réduits, cadre juridique souple ... Ses avantages sont nombreux. Mais encore faut-il que son prix d'accès et sa rentabilité soient équilibrés. Et d'après la dernière étude publiée par le site SeLoger.com, les taux de rentabilité peuvent varier d'une ville à l'autre

Des prix qui varient du simple au double 

La rentabilité locative d’un investissement dépend non seulement du montant des loyers pratiqués mais aussi du prix auquel le bien aura été achetéÀ Bordeaux par exemple, il faudra débourser un petit pactole de 26 604€ pour devenir l'heureux propriétaire d'un parking. Ce qui place la cité Girondine à la 4ème place des villes de France où acheter une place de parking coûte le plus cher. Après Paris, Boulogne-Billancourt et Nice. Et malheureusement, le tableau des villes où la rentabilité est la plus nette ne compte pas Bordeaux. Les écarts sont nets, les taux de rentabilité varient de 4,7 % à 10,4 % selon la ville d'investissement. 

Et les trois villes les plus rentables sont ... 

Et à la question où faut-il passer la deuxième ? La réponse est évidente. Selon les données agrégées, c’est à Strasbourg qu’il est le plus rentable d’investir dans une place de parking. En effet, dans la préfecture du Bas-Rhin, la rentabilité locative brute atteint 10,4 % pour un loyer qui avoisine les 101€ par mois. Avec 7,1 % de rentabilité locative brute, Saint-Étienne parvient à se hisser sur la deuxième marche de notre podium avec des loyers autour de 50 € mensuels pour une place de parking. La médaille de bronze est décrochée par Grenoble avec  7,1 % de rentabilité locative et des loyers pratiqués qui se montent à 77 €, en moyenne.

Autre question qui se pose : la forte tendance citadine à privilégier d'autres moyens de transports plus doux. La voiture tend à diminuer en centre-ville. À Bordeaux, par exemple, le vélo prend de plus en plus de place sur la chaussée. Alors le parking deviendrait-il obsolète ? 

L'étude par ici.

Fin des articles