EN IMAGES : Une jeune femelle morse s'installe pépouze sur les bateaux du port

Freya, une jeune femelle morse de 600kg sème le désordre dans plusieurs ports européens. Comment ? En se prélassant au soleil sur les bateaux (et en les faisant couler au passage).

Cet été, Freya, une jeune femelle morse, fait sensation en Norvège. Depuis une semaine, elle a décidé de faire du fjord d’Oslo sont endroit préféré pour se reposer. Avec ses 600kg, elle escalade la coque des bateaux pour s’installer et parfois les faire… couler. Véritable globe trotteuse Freya a déjà été aperçue au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, au Danemark et en Suède. 

Freya sème le désordre dans les eaux de la capitale 

Lorsqu’elle arrive en Norvège, elle commence tout d’abord par visiter l’idyllique village côtier du sud, Kragerø. C’est la-bas que Freya commence à acquérir une notoriété en se hissant sur les différents bateaux de plaisance. Depuis le 17 juillet, la femelle morse a embarqué pour les eaux de la capitale. Cette fois, l’animal pose plus de problèmes. Entre deux siestes - un morse peut dormir jusqu’à 20 heures par jour - elle s’amuse à chasser les canards, s’attaquer aux cygnes où somnoler sur les embarcations qui ne résistent parfois pas à son poids. 

Pour l’instant, les autorités norvégiennes ont décidé de laisser la nature suivre son cours. Au départ, Freya devait être euthanasiée ou déplacée si elle venait à représenter un danger pour la population. La décision des autorités ne fait cependant pas l’unanimité, plusieurs personnes dénoncent un « effet Bambi » dû à la notoriété de l’animal. La ville conseil tout de même de garder ses distances et déconseillent fortement d’aller nager ou faire du kayak près de Freya. Espèce protégée, elle ne s’attaque généralement pas aux humains et se nourrit essentiellement d’invertébrés comme les mollusques, crevettes, crabes et petits poissons. Nous, - on l’avoue - on adore les vidéos de l’animal, et on espère bientôt chiller comme elle au bord de la plage. 

Fin des articles