Le passage piéton LGBTI en marche à Bordeaux depuis hier !

Tout nouveau, tout beau. A l'instar de Paris et Périgueux, la belle-endormie a également son passage piéton couleur arc-en-ciel pour lutter contre les discriminations autour des personnes LGBTI (lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre). Ce dernier a pris place mercredi 15 mai sur le cours du Chapeau rouge, au pied du Grand Théâtre. 

Depuis ce mercredi, un passage piéton couleur arc en ciel a été peint au cœur du centre-ville, entre le Cours du Chapeau-Rouge et le Cours Saint-Louis. Difficile de ne pas y prêter intérêt, les couleurs flashies éveillent notre curiosité. Il restera, au minima, 4 mois à son emplacement. Une position stratégique, limitée à 20km/h pour les automobilistes, nichée dans l'extrême-centre de la ville et empruntée chaque jour par bon nombre de touristes et Bordelais.

C'est lumineux, c'est gai. Et c'est pour une bonne cause. L'initiative a été prise dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie qui se tiendra le 17 mai. A cette occasion, la cité Girondine s’engage dans un plan de lutte d'une vingtaine d'actions qui compte, parmi elles, l'arrivée de ce passage piéton LGBTI.

En marche pendant 4 mois !

Inauguré par Marik Fetouh, l'adjoint au maire de Bordeaux en charge de l'égalité, le passage piéton vise à lutter contre les discriminations. Selon nos confrères de France 3 Aquitaine, une récente étude révèle que 83% des sondés expliquent avoir subi une agression, une injure ou un cas de harcèlement en lien avec l'homophobie ou la transphobie dans les douze mois précédent l'enquête.

Parmi les autres actions, on retient également la création d'un guide « de bons réflexes à avoir en cas d’agressions », des formations auprès des agents municipaux, une campagne de sensibilisation dans l'espace public ou encore une participation municipale au financement de stages de self-défense.

Prochain objectif : en marche pour demain, vendredi 17 mai, journée mondiale contre l’homophobie et la transophobie.

Poutge Instagram 

Fin des articles