Bordeaux : La piste d'un téléphérique sur la Garonne pour 2026 se précise

  • Ella Billet
  • News
  • Publié le 13 Septembre 2021 à 08h10

Et si on te disait que tu pourrais bientôt traverser la Garonne en téléphérique ?! L'idée n'est pas si folle que ça ... Et pour cause : le projet d'un téléphérique à Bordeaux entre Lormont et Bordeaux-Achard, à proximité de la Cité du Vin fait son petit bonhomme de chemin. L'idée avait été émise dans le cadre de l'étude "Bordeaux en 2050". Aujourd'hui elle se concrétise.

T'as toujours rêvé de traverser la Garonne depuis le ciel, et de survoler la belle-endormie à plusieurs centaines de mètres de hauteur ? Eh bien tu pourrais réaliser ton rêve ... Et plus vite que tu ne le crois ! C'est ce qu'a laissé présager Alain Anziani, Président de Bordeaux Métropole lors de sa conférence de presse de présentation de son plan de mobilité

Et accélération pour les nouveautés ! 

Les plusieurs millions d'euros injectés n'auront malheureusement pas suffit à éradiquer Bordeaux du palmarès des villes de France les plus embouteillées. Un constat regrettable. En 2030, c'est près de 700 000 nouveaux voyageurs quotidiens qui seront attendus. Alors pour palier à ce manque de transports et diversifier l'offre, de nouvelles alternatives sont à l'étude. Par exemple, un bus à haut niveau de service (BHNS) vers Saint-Aubin de Médoc, l'aménagement de nouvelles pistes cyclables ou encore le RER métropolitain et ses 3 branches (Libourne-Arcachon, Saint-Mariens-Langon, Bordeaux-Macau) prévu pour 2028. Le projet de métro porté par l'association Métro de Bordeaux continue aussi à germer. 

Un projet Garonne qui secoue 

Et puisque la Garonne elle aussi a son rôle à jouer, un "plan fleuve" va être mûrement réfléchi. Un téléphérique pourrait rejoindre la rive gauche à la rive droite. Selon les dernières informations qui avaient été communiquées, le projet serait inspiré de celui lancé à Brest le 19 novembre 2016. La ligne « serait créée entre Lormont-Buttinière et Bordeaux-Achard, près de la Cité du Vin » a précisé Alain AnzianiLe concept ? Deux cabines pouvant accueillir chacune 60 personnes soit 1200 personnes par heure. Le temps de trajet varierait entre 10 et 14 minutes selon les estimations. Le projet coûterait 40 millions d'€ et pourrait être abouti d'ici 2026.

Fin des articles