La Base sous-marine de Bordeaux se transforme en Bassins de lumières

Le Bunker allemand le plus connu de la belle-endormie va se transformer Bassins de lumières. On en sait plus sur ce que vont devenir les alvéoles 1 à 4 de la Base sous-marine. Lumière sur l'un des projets culturels les plus éblouissants de l'année ...

Pour la petite histoire, la Base sous-marine avait été érigée par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale. Le bunker situé dans le quartier des Bassins à Flots fait 42.000 m2, près de 20 mètres de haut et pouvait abriter jusqu'à 15 sous-marins. Chaque année, pas moins de 70 000 touristes se déplacent pour le visiter.

Désormais, il est l'un des bâtiments culturels emblématiques de Bordeaux. 

Le numérique au cœur du projet 

 La ville de Bordeaux a lancé un appel d'offres pour la gestion et l'aménagement des alvéoles 1 à 4 (sur 10 au total) du bâtiment. Il semblerait que la société Culturespaces soit en lice pour le projet. La filiale d'Engie est spécialisée dans la gestion de monuments, de musées et d'équipements culturels.

Le projet de Culturespaces sera définitivement présenté et soumis au vote lors du prochain Conseil Municipal le 17 septembre prochain.

L'enjeu de Culturespaces est de "mettre en lumière", manifestement, les potentialités de ce site hors du commun. Au programme ? Deux spectacles de vidéo immersive utilisant l'eau des bassins, un espace détente dédié à l'histoire du site et un autre à des expositions de création numérique.

Eric Spiller

Un tarif d'entrée fixé à 15€

Et si le projet Bassins à lumières permettra d'attirer de nouveaux publics, il positionnera résolument Bordeaux sur le champ des nouvelles pratiques culturelles du grand public en lien avec le numérique. Son tarif d'entrée est fixé à 15€

La piste d'un festival d'arts numériques et de la création d'un belvédère sur le toit a également été évoquée. 

Ouverture du site prévue en 2020. La suite au prochain épisode ...  

Fin des articles