Une étude britannique affirme que prendre le tram fait grossir

Leonid Andronov

Le métro, et les transports en commun en général, c’est loin d’être une partie de plaisir. Mais on a trouvé une raison supplémentaire pour les détester encore plus. Eh oui, cela ferait grossir, nous révèle une étude anglaise.

On aurait pu s’en douter, mais une étude menée par The Royal Society for Public Health (RSPH) l’affirme : prendre les transports en commun fait grossir (pour de vrai). L’association s’est basée sur les habitudes de plus de 24 millions d’Anglais et de Gallois qui prennent quotidiennement les transports en commun ou la voiture.

Premièrement le temps que l’on passe dans les transports, c’est du temps en moins pour marcher, courir, prendre l’air, dormir, bref faire des activités où on se bouge. Et puis souvent, on est pressés et on se dit que ça irait plus vite en tram, alors que l'on ferait mieux de se balader tranquillous et arriver 15 minutes plus tard à notre apéro.

Mais surtout, l’étude révèle que la plupart des personnes prenant les transports en commun sont particulièrement anxieux et stressés. Eh oui, quand on est collés serrés à des inconnus, qu’il fait chaud, et qu’on rêverait de s’asseoir, c’est loin d’être agréable. Du coup on est plus nerveux, et notre pression artérielle augmente.

Résultat quand tu arrives chez toi, tu préfères manger un kebab ou un plat surgelé, plutôt que de te mettre aux fourneaux, et tu te mets devant Netflix au lieu d’aller à la salle de sport. Parce que tu n’as juste pas le courage !

Fin des articles