L’Espagne veut approuver le congé menstruel sur le lieu de travail

Pouvoir rester dans son lit à cause de règles douloureuses c'est possible dans certains pays qui ont instauré un congé menstruel. Et ils ne seront bientôt plus les seuls car l’Espagne souhaite les rejoindre et deviendrait alors le premier pays d'Europe à le proposer. Une loi qu’on espère voir adoptée par la France un jour… On croise les doigts !

Le congé menstruel n’est actuellement proposé à l'échelle nationale, qu’en Zambie, au Japon, en Corée du Sud et en Indonésie. Il y a également certaines entreprises qui le proposent aux Etats-Unis. Cependant, aucun pays n’a pris cette initiative en Europe jusqu’à maintenant, ce qui devrait bientôt changer puisque l’Espagne serait prête à adopter une loi qui accorde aux femmes qui ressentent de fortes douleurs pendant leurs menstruations, le droit de demander un congé maladie pouvant aller jusqu’à trois jours. Cette mesure fait partie d’un projet de loi pour la protection des droits sexuels et reproductifs, et sera transmise à l’exécutif espagnol pour approbation mardi prochain. En parallèle, il existe une mesure qui peut garantir aux personnes de plus de 16 ans la possibilité d’interrompre volontairement une grossesse sans l’accord parental.

Une loi légitime

C’est une loi justifiée et légitime qu'on espère voir appliquée à l'avenir dans de nombreux pays face aux menstruations douloureuses qui ne sont pas toujours suffisamment prises en considération. La secrétaire d’État à l’égalité du pays, Ángela Rodriguez, a d’ailleurs expliqué au journal El Periodico la raison de cette mesure : « Il est important de clarifier ce qu’est une menstruation douloureuse. Nous ne parlons pas d’inconfort léger, mais de symptômes graves tels que diarrhée, maux de tête sévères et fièvre », a-t-elle déclaré, ajoutant qu'« il existe une étude qui dit que 53 % des femmes souffrent de menstruations douloureuses et, chez les plus jeunes, ce pourcentage atteint 74 %, ce qui est inacceptable et doit faire réfléchir ». Voilà donc une belle initiative sur laquelle on devrait prendre exemple ! À méditer...

Fin des articles