Deliveroo s'engage à supprimer 600 plats à base de requin

On ne vous apprend rien lorsqu’on vous dit que 25% des requins sont mondialement menacés d’extinction, n’est-ce pas ? Avec 70 millions de requins tués tous les ans c’est assez compréhensible… La fameuse plateforme de livraison de repas Deliveroo a décidé d’agir et vient de faire un grand pas vers la protection de ces prédateurs aux dents quelque peu terrifiantes, en s’engageant aux côtés de WWF.


En s’engageant avec l’ONG de protection animale WWF à la suite du pacte No shark fin, Deliveroo supprimera 600 plats comprenant du requin.  Au total, 180 restaurants dans le monde sont concernés par cette mesure de restriction mise en place le 7 février dernier.

Entre la soupe d’ailerons de requin en Asie, les fish & chips à base de requin retrouvés il y a peu en Angleterre, les dents de requin en guise de collier, leur peau en chaussures, sac à main ou porte-monnaie et leur foie pour la fabrication d’huile, il serait temps de se préoccuper de cette surpêche qui n’est plus tolérable… Plus de plats à base de requin ou d’ailerons de requin sur la plateforme de livraison, c’est leur nouvel objectif.  

Et loin de vouloir s’arrêter là, Deliveroo a promis d’aller plus loin dans son engagement en faveur de ces prédateurs dont la disparition aurait de lourdes conséquences sur les écosystèmes marins.