Covid long : les symptômes sont enfin reconnus par l’Assemblée nationale

  • La Rédac'
  • News
  • Publié le 18 Février 2021 à 14h11

Fatigue intense, difficultés respiratoires, perte persistante de l’odorat... Plusieurs mois après avoir été contaminées par le COVID-19, 10% à 15% des personnes souffrent encore de symptômes. On parle alors de « Covid long ». Pour faciliter la reconnaissance en tant que maladie professionnelle et intensifier la recherche, un texte vient d’être voté à l’Assemblée nationale.

Ce mercredi 17 février, 120 députés ont adopté à l’unanimité la proposition de résolution présentée par la députée Patricia Mirallès. L’objectif ? Reconnaître les personnes souffrant de symptômes prolongés du COVID-19 pour intensifier la recherche et ainsi proposer un parcours de soins adapté.

 
Éviter les errances médicales 

Cette proposition de résolution permettra également de reconnaître le « Covid long » en tant que maladie professionnelle. « Les patients savent désormais que leurs souffrances sont reconnues par tous. Les travaux sont lancés, on avance », s’est réjouie la députée, souffrant elle-même de symptômes prolongés du COVID-19. Selon la Haute Autorité de Santé, plus de 10% des malades auraient même des symptômes six mois après leur contamination. 

Fin des articles