Bordeaux : Quelles sont les nouvelles mesures annoncées par la Préfète ?

  • La Rédac'
  • News
  • Publié le 14 Septembre 2020 à 15h17

Ce lundi 14 septembre à 15h, la Préfète a présenté son plan d'actions territorialisé, adapté aux spécificités de la Métropole et aux caractéristiques de l'évolution de l'épidemie à Bordeaux. Présentations des nouvelles mesures complémentaires. 

Alors que Bordeaux, Marseille et la Guadeloupe font face à une seconde vague de l'épidémie, Jean Castex a confié aux Préfets des villes concernés la responsabilité de renforcer les mesures sanitaires dans le but de réduire les risques et d'affronter les conséquences. Ce plan d'actions est basé sur le ciblage, la proportionnalité et la réactivité

La tranche d'âge 15-44 ans particulièrement touchée

Depuis le 24 août, le département a été placé en vulnérabilité élevée. Selon le dernier rapport du 9 septembre, le taux de positivité s'élève à 8,2% en Gironde (5% pour la Nouvelle-Aquitaine). Le taux d'incidence est de 158,8 pour 100 000 habitants avec une augmentation significative sur la tranche des 15-44 ans. Pour l'heure, 55 clusters ont été identifiés, dont 15 en Ehpad. Le nombre de lits en réanimation, dans les différents scénaris envisagés, pourraient passer de 180 à 300 lits si besoin il y avait. Actuellement, 77 patients sont hospitalisés (dont 24 en réanimation). "On constate une augmentation très forte des cas depuis une dizaine de jours et l'ensemble des indicateurs est au rouge" précise Yann Bubien, le directeur du CHU de Bordeaux.

Nouveaux centres de dépistage

Dans le but de renforcer et réguler l'offre de tests, toujours dans la même dynamique de "tester, tracer, isoler", sera réservé l'accès immédiat des tests aux personnes prioritaires. Aussi, de nouveaux centres de dépistages dédiés seront ouverts à Bordeaux dès cette semaine. Il est aujourd'hui nécessaire de contrôler l'effectivité des mesures de protection existantes. Et cela commence par la verbalisation accrue pour absence de port de masque. 26 verbalisations ont été menées ce samedi soir sur les quais de Bordeaux. Des forces mobiles (gendarmes et CRS) supplémentaires seront détachées dans cette ambition.

10 personnes maximum 

Avant tout, il s'agit de ralentir la circulation du virus. Au sujet des évènements/rassemblements/manifestations, une ribambelle de mesures annoncées. À savoir : abaissement de la jauge de 5000 à 1000 personnes, fêtes foraines, brocantes, fête des voisins et journées du patrimoine annulées, manifestations revendicatives interdites si elles ne respecent pas un protocole stricte, fermeture administrative des bars et restaurants qui contreviennent aux mesures sanitaires (déjà 8 actuellement), interdiction de la consommation debout dans les bars et restaurants, interdiction de diffusion de musique en extérieur, interdiction de la consommation d'alcool sur la voie publique et interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs/jardins et sur les plages. 

Transports en commun renforcés

Pour limiter le flux de personnes dans les transports en commun, le cadençage des bus et tramway sera renforcé aux heures de pointes. D'ici les prochains jour, du gel hydroalcoolique sera en libre-accès avant la montée. La Préfète appelle également les entreprises au télétravail. L'obligation du port du masque est étendu dans un périmètre de 50 mètres autour des établissements artistiques, culturels et sportifs. Les fêtes étudiantes, en accord avec la rectrice, seront empêchées

Toujours dans cette approche de solidarité et coresponsabilité, les habitants de la région sont appelés à limiter les rassemblements familiaux et amicaux.

Fin des articles