Feu vert pour la LGV Bordeaux-Toulouse

  • La Rédac'
  • Good News
  • Publié le 29 Avril 2021 à 10h35
Miki1988

C'est officiel, le Premier Ministre a annoncé dans un courrier ce mercredi 28 avril une aide de l'État à hauteur de 4,1 milliards d’euros en faveur de la ligne à grande vitesse (LGV) reliant Bordeaux et Toulouse. Le chantier devrait démarrer à la mi-mai et la ligne sera opérationnelle en 2030. Résultat : temps de trajet Bordeaux-Toulouse estimé à 1h05 et Paris-Toulouse à 3h de temps. 

Victoire pour la capitale de l'Occitanie ! Après 4 ans de combat et de réclamation, Toulouse aura enfin sa LGV. Elle était la dernière métropole à ne pas être raccordée au réseau de lignes à grande vitesse. 

Une aide financièrede l'Europe ?

Ce dimanche, la présidente (PS) de la Région et le président (LR) de Toulouse Métropole avaient transmis un communiqué dénonçant "Une France à deux vitesses" au gouvernement pour exiger des décisions rapides sur ce projet. Quelques jours auparavant, l'Etat avait débloqué plus d’un milliard d’euros pour une autre ligne à grande vitesse entre Marseille et Nice. La pilule passait mal.

Une réponse favorable leur a été adressée hier par courrier. Les 200 kilomètres de ligne aux 6 milliards d’euros seront cofinancés à 40% par l’État et 40% par les collectivités. Les 20% restants pourraient être financés par une aide de l'Union Européenne. Le montage financier devrait être finalisé à la fin de cet été et les travaux débuter à la mi-mai 2024Concrètement, la LGV placera Toulouse à 1h05 (contre 2h50 actuellement) de Bordeaux et 3h10 de la capitale (contre 4h aujourd'hui). La mise en service se fera, quant à elle, en 2030. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @fotophann

Fin des articles