Robots, une exposition entre technologie et humanité à Cap Sciences

L atelier "L affaire X-57" immergera notamment les visiteurs dans un tribunal futuriste ©ANAKA

C’est à Cap Sciences que jusqu’au 3 mai, le public peut venir découvrir une exposition pas comme les autres, explorant le monde des robots. 

Aussi fascinants que mystérieux, les robots ne sont pourtant présents dans nos vies que depuis 80 ans. Encore mal compris et souvent fantasmés, cette exposition est l’occasion de faire la lumière sur le vrai et le faux au travers de thématiques multiples.  


Des machines omniprésentes dans nos vies

Omniprésents dans nos vies, les robots revêtent différentes facettes. Humanoïdes, industriels ou ménagers, c’est aussi et surtout un co-équipier pour l’Homme, qui l’a inventé pour l’accompagner et le soulager dans son travail. Petit à petit, ces machines se sont invitées chez nous, que ce soit pour des petites taches ménagères, ou pour simplement nous tenir compagnie. 

L’aspect historique des robots sera abordé, pour que le public puisse retracer leur histoire et comprendre comment celle-ci fait aussi partie de la nôtre. Ils pourront aussi comprendre la différence entre les robots, les automates et les autres machines, et voir que ceux-ci nous réservent encore pas mal de surprises.


Les robots dans notre imaginaire 

Que ce soit dans des séries comme Black Mirror, des films ou dans la littérature, ceux-ci sont également de véritables intelligences artificielles devenus des symboles culturels. L’exposition explorera donc cet univers à travers des personnages emblématiques, pour voir comment ceux-ci, bien qu’ils aient été créés par l’Homme, sont pratiquement devenus des figures de légende.

Avec une histoire qui évolue de plus en plus vite, Robots nous projette également dans le futur, posant la question de savoir quelle relation nous entretiendront avec eux, et quelle place les robots occuperont dans nos vies dans quelques années. Qu’ils nous remplacent totalement ou qu’ils fassent office d’assistants high-tech, ils sont en tout cas amenés à être de plus en plus présents. 
L'atelier "L'affaire X-57" immergera notamment les visiteurs dans un tribunal futuriste, pour savoir si les robots, de plus en plus indépendants, peuvent être tenus responsables de leurs erreurs au même titre que les humains. Une bonne façon de nous en apprendre plus sur leur identité et leur autonomie. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Cap Sciences (@capsciences) le

Si le parcours est une véritable immersion dans l’univers des robots, les œuvres dépassent cet aspect mécanique pour nous offrir un miroir déformant de l’humanité. De quoi susciter notre curiosité ! 


Robots

Jusqu’au 3 mai 2020
Cap Sciences
Hangar 20 - Quai de Bacalan , 33300 Bordeaux
Plus d’infos 

Fin des articles