Les Déviations, le nouveau média de ceux qui ont changé de vie

  • Coline
  • Pop Culture
  • 14/06/2018
© Chloé, qui a témoigné pour Les Déviations

Ils s’appellent Claudine, Sophie, Tim, Patricia, Chloé. Leur point commun ? Avoir changé de vie. Des personnes dont les vies ont "dévié" (souvent pour le meilleur), nous en connaissons tous quelques-unes. Et c’est parce que leurs histoires sont souvent inspirantes que la journaliste Laurence Vély et l'entrepreneur Laurent Moisson ont décidé de les raconter à travers un nouveau média, joliment intitulé Les Déviations.


À l’heure où la quête de sens est devenue primordiale, que ce soit au boulot ou dans la vie perso, nombreux sont ceux qui décident de tout plaquer pour renouer avec une vie plus en phase avec leurs aspirations. « L’élément déclencheur peut être variable, nous explique Laurence. Une rupture amoureuse, un licenciement, un traumatisme… » Et soudain, la mécanique bien huilée déraille. « Vient alors une période pas évidente, où la plupart des gens se demandent ce qu’ils vont bien pouvoir faire, où ils se recentrent sur eux-mêmes », souligne la journaliste.

laurence

Mais souvent le changement opéré n’en est que plus bénéfique. À l’instar de Sophie, ex-femme au foyer bourgeoise de Reims, qui a quitté mari et enfants pour aller s’installer dans une chambre de bonne à Paris et fabriquer des bijoux. Ou Joobu, ex-ergothérapeute qui, suite au drame du Bataclan, a décidé de vivre de sa passion pour le dessin. Ou cette famille un peu déjantée, qui a tout vendu pour acheter des bitcoins et partir faire le tour du monde.

Publiées sur Instagram pour la plupart, mais aussi sous la forme de vidéos et de podcasts pour certaines, les histoires récoltées par Laurence sont tout simplement addictives. Pourquoi ? À la fois parce qu’elles nous renvoient à nos propres questionnements, et surtout, parce qu’elles nous montrent que rien n’est impossible à qui le veut vraiment. Un nouveau média super inspirant, que l'on vous recommande chaudement ! 


Retrouvez toutes les histoires des Déviations ici

Mais aussi sur Instagram, Facebook et Itunes

Fin des articles