Marie Madeleine - le bonbon - © DR

La Playlist de : Marie Madeleine

Le trio messin se livre en dix chansons

L’excellent trio messin sort un deuxième EP de disco wave, No Love, sur le label Ekler’o’Shock. Ils nous livrent leur playlist nocturne.

 

Death in june — Because of him
L’ensemble de l’album sonne de manière tellement étrange, c’est toujours sur le fil, entre le romantique et le glauque.

Pour écouter, c’est par ici.

The Only Ones — Another Girl Another Planet
Nous avions pris notre claque avec Television. Mais voilà que nous tombons sur The Only Ones qui te sortent un hybride de punk-rock mélodique qui te reste dans le crâne toute la journée.

 

 

Sensational & Kouhei — Deckadance
Minimaliste et sombre comme un bon vieux Wu-Tang, mais complètement défoncé et froid. En fait, c’est un peu comme si le cadavre d’Ol Dirty Bastard sortait encore des disques.

A écouter par ici.

Nino Rota — Canto della Buranella
Pour le film (Casanova de Fellini) et l’ensemble de la bande son.

A écouter par ici.

Joakim — Forever young
Ça avance comme un morceau rock, ça remue comme un bon titre disco, tout en distillant quelque chose de contemplatif et nostalgique, le tout dans un tube pop. C’est fort.

 

 

Sunns — Sweet Nothing
Du rock ? De l’electro ? Une grosse claque venue du Canada ! Vu et revu en concert tellement c’est bon à voir et à écouter…

A écouter par ici.

Johnny Cash — Redemption Day
Quand le père se met à reprendre Sheryl Crow, tous les enfants s’assoient et écoutent…

 

Baron Retif & Concepcion Perez — Beijos seus labios (feat. Tita Lima)
Un live onirique, batterie-synthé. Nos copains de Musique Large, LE label à suivre de près !

Site du label.

Connan Mockasin — Please Turn Me into the Snat
Une des grosses claques de l’année dernière. Si Marie Madeleine était le yin, Connan Mockasin serait le yang.

 

 

Danger Mouse & Daniele Luppi — Black (feat. Norah Jones)
Un très bon morceau aux influences gainsbouriennes, sublimé par la série breaking bad (morceau de clôture de la dernière saison).

A écouter par ici.

 

Et en petit bonus : le clip de Swimming Pool de Marie Madeleine, parce qu’on adore cette chanson (et un peu pour la beauté des images…).

 

© Propos recueillis par Violaine Schutz / Sr : R.B-P.